Une balade rondement menée

Ce samedi 24 Mars l’office de tourisme Sarlat Périgord Noir organisait à Saint Vincent le Paluel une balade culturelle pour connaître les trésors cachés de ce village discret aux portes de Sarlat.

Il compte en effet parmi ses missions la promotion des activités de pleine nature mais aussi la connaissance du territoire par ses habitants.

 

Après un accueil convivial de la municipalité en présence de Mme Nicolas, Maire de la commune, près de 70 personnes se sont élancées dans la bonne humeur et par un temps d’une douceur idéale à la découverte du patrimoine de la commune, sous la conduite de Françoise Martinet, guide conférencière à l’office de tourisme. 

 

Près de la moitié des participants résidaient sur le territoire communautaire et même 15% sur la commune-même, tandis que les autres venaient principalement des communautés de communes alentours mais aussi du Lot et de la Vienne.

 

Après un départ au sein du bourg, face à l’église et après un commentaire sur le premier château, construit par la célèbre famille de Turenne, le groupe s’est dirigé vers le lieu-dit Malevergne. 

 

En chemin, le groupe a traversé l’Enea, le ruisseau qui irrigue St Vincent et dont la vallée est classée. David Guigue, technicien rivière de la communauté de communes Sarlat-Périgord était là pour partager ses connaissances et répondre aux questions sur le biotope et donner des informations sur efforts faits par les pouvoirs publics pour préserver les équilibres naturels du cours d’eau. 

 

Le passage près d’une ancienne métairie fut l’occasion d’évoquer l’histoire du Professeur Jean Lasner, précurseur de l’anesthésiologie et ancien propriétaire du château du Paluel dont les relations amenèrent plusieurs films à se tourner sur la commune. 

 

Un peu plus loin, c’est Clement Sellier, un témoin de l’incendie du château du Paluel en juin 1944, qui en fit le récit aux participants réunis autour du puits du hameau de Malevergne.

 

La magnifique vue sur les ruines du château fut l’occasion d’évoquer le film Le tatoué, en compagnie d’Etienne Cluzel qui s’est porté acquéreur du château, avant de retourner au village pour une collation bien méritée, chaleureusement offerte par la mairie. 

 

L’office de tourisme  remercie la municipalité de Saint Vincent le Paluel pour son accueil, et les intervenants pour la qualité de leur intervention et tous les participants.. 

Le prochain rendez-vous de découverte des villages du Sarladais aura lieu en Octobre pour découvrir le village de Marquay, avec Corinne Hommel, également guide conférencière à l’office de tourisme.