L’Office de Tourisme expérimente les déplacements doux

Le 27 février 2017, la communauté de communes Sarlat-Périgord Noir signait la convention en vue d’être labélisée TEPCV (Territoire à énergie positive pour la croissance verte) par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer.

 

Cela s’est traduit par un programme d’actions ambitieux visant à réduire l’impact carbone de la collectivité comme de ses communes membres et de leurs services.

 

Dans ce cadre, l’office de tourisme Sarlat-Périgord Noir a obtenu une aide de 80%, soit 3 500 €, de la part du Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, pour financer des actions visant à favoriser la pratique du vélo à assistance électrique.

 

Début 2018, il a ainsi pu faire l’acquisition de 5 vélos à assistance électrique à destination de son personnel pour divers trajets professionnels. L’autre action envisagée consistait à expérimenter la location de vélos à assistance électrique au public. Elle a finalement été abandonnée dans la mesure où plusieurs opérateurs privés se sont entre temps lancés dans cette activité sur le territoire et dans le champ concurrentiel.

 

Les principaux objectifs de la dotation de vélos à assistance électrique à l’usage du personnel de l’office de tourisme sont :

  • Afficher la volonté du territoire de développer la pratique des mobilités douces et inspirer aux habitants comme aux visiteurs l’adoption de ces pratiques, en cohérence avec l’agenda 21 de la collectivité et le label UNESCO Réserve mondiale de biosphère attribué au bassin versant de la Dordogne
  • Limiter les émissions de gaz d’échappement et gagner du temps aussi bien pour les courts trajets en centre-ville que lorsque la circulation et le stationnement automobiles sont saturés, en particulier pendant la haute saison touristique et accéder plus facilement aux parkings, qu’ils soient éloignés en haut d’une côte un peu sévère
  • Offrir une solution d’intermodalité efficace grâce à des vélos pliables que l’on peut transporter dans un coffre de voiture et utiliser pour terminer son trajet lorsque la circulation et/ou le stationnement sont compliqués
  • Sensibiliser le personnel de l’office de tourisme à cette pratique en développement chez les visiteurs et lui faire expérimenter le déplacement à vélo à Sarlat et sur le territoire communautaire pour pouvoir, à partir de cette pratique du terrain, faire remonter ses retours d’expérience et les pistes d’amélioration aux élus du territoire dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial notamment