Assises du tourisme de Sarlat 2014


Supports présentés

Plénière


« Quelle place pour les labels et classements à l’heure des sites d’avis en ligne ? »


Comment mieux accueillir les clients étrangers ?

Intervention de François-Allafort Duverger d'Offices de Tourisme de France

La e-mobilité au service du tourisme ou Mieux connaître les pratiques des mobi-touristonautes pour mieux les conseiller


Synthèse de l'intervention de Jean-Jacques de Peretti

Président de la Communauté de communes Sarlat-Périgord Noir

Maire de Sarlat-La-Canéda

Ancien Ministre

Conseiller d’Etat  


L’objectif des Assises du tourisme est de rompre l’isolement dans lequel chacun peut parfois se retrouver et favoriser l’échange entre tous les acteurs locaux du tourisme : professionnels, élus, responsables…


Nous travaillons de plus en plus en cohérence avec le Comité Départemental du Tourisme dont nous sommes solidaires des actions.


Avec la réforme territoriale en cours, la Région dans son périmètre élargi devient le chef de fil en matière de tourisme. Il devient donc crucial que notre organisation s’appuie sur des structures qui soient à niveau pour dialoguer avec l’échelon régional, qu’il s’agisse de l’Office de tourisme ou du Pays du Périgord Noir si son rôle en matière de tourisme est confirmé, ce qui n’est pas certain.


Si la route est parfois chaotique, nous restons extrêmement volontaristes avec pour objectif de faire de notre destination, que ce soit Sarlat, le Sarladais ou le Périgord Noir, une destination phare.


Comparé à d’autres zones comme le Nord du département, la saison ne s’est pas trop mal passée ici à Sarlat, et c’est avant tout grâce aux professionnels qui se remettent en question et aux collectivités à travers les structures qu’elles mettent en place.


La faiblesse de la fréquentation du mois de juillet a été en partie compensée par un bon mois de septembre. La taxe de séjour collectée sur la communauté de communes Sarlat Périgord Noir représente 35 à 40% de la taxe de séjour départementale.


Parmi les nouvelles initiatives à Sarlat, on peut citer l’ouverture du restaurant l’Esprit Sarlat et les aménagements du Cinéma Rex qui compte désormais 6 salles et pourra accueillir dans de meilleures conditions les événements comme le festival du film. On peut aussi citer le projet d’un site hôtelier au carrefour du Pontet ou encore celui porté par la ville de l’extension du Centre culturel pour accueillir des congressistes, des réunions et des repas.


Il est très important pour notre territoire d’investir dans les nouvelles technologies. Le marché du tourisme continue de se réorganiser à la faveur du développement d’Internet. Les opérateurs de taille nationale ou mondiale remettent en question le modèle des centrales de réservations territoriales, même si les opérateurs comme Booking.com sont gourmands.


La présence parmi les élus de Sarlat et de la Communauté de communes de Julien Vanière peut nous apporter beaucoup dans ce domaine où il a de grandes compétences.


Nous devons tirer parti des outils numériques pour que celui qui est accueilli se sente entouré, cocooné et que l’on soit à sa disposition. Il faut donc que l’on améliore l’accueil à la fois dans nos offices mais aussi dans toutes les structures du territoire par ce biais.  


La communauté de communes Sarlat Périgord Noir est porteuse, avec celle du Pays de Fénelon,  d’une candidature à l’Appel à Projets Régional pour la Structuration touristique des territoires qui devrait trouver une issue favorable début 2015. Il nous faut activer nos connexions et nos complémentarités avec Bordeaux et St Emilion qui sont des points d’entrée vers notre territoire mais aussi avec Rocamadour dont l’image est forte. La position du Périgord sera un peu plus centrale dans le périmètre de la nouvelle grande région et cela peut être un avantage par rapport à notre situation actuelle, tout à l’Est de l’Aquitaine.


Il faut remercier l’ensemble du personnel de l’Office de tourisme et des prestataires. Il faut aussi veiller tous à bien communiquer entre nous, y compris avec le numérique qui nous aide à nous professionnaliser.


Nous n’avons pas que le tourisme, il y a dans le Sarladais des entreprises qui sont relativement importantes. Il y a une vie industrielle et artisanale qui est assez forte qui se cache derrière le tourisme.  Il faut aussi que nous la mettions en avant. 

Synthèse de l'intervention de Jérôme Peyrat

Président de l’Office de Tourisme Sarlat Périgord Noir

Maire de La Roque Gageac


La journée des Assises est importante pour le tourisme en Sarladais mais aussi pour l’activité touristique dans l’ensemble de la Dordogne. C’est assez rare dans la vie touristique que nous ayons ce moment tous ensemble et où la grande équipe du tourisme en sarladais se trouve réunie.


Cela fait maintenant quelques mois que je préside cet office de tourisme, je voudrais remercier pour leur confiance tous ceux qui ont considéré qu’un élu de la Vallée pouvait diriger l’Office de Tourisme Sarlat-Périgord Noir. Je remercie tous les membres du nouveau Comité de Direction représenté par 18 Elus, 9 socio-professionnels et 7 personnalités qualifiées.


Je voudrais également remercier le Vice-président de l’Office de Tourisme : Franck Duval, mais aussi Marie-Pierre Valette qui s’occupe des ressources humaines. Je veux saluer le travail des responsables des différentes commissions : Gisèle Faugère, Philippe Melot, Alain Passerieux, Jean Fougère et Muriel de Coster.


Merci également à l’ensemble de l’équipe de l’Office de Tourisme, pour son professionnalisme, son engagement, sa polyvalence. Je voudrais également remercier Bouahlem Rekkas, son Directeur. C’est un professionnel scrupuleux et qui a envie de tout faire très bien.


L’Office de tourisme a accueilli plus de 637 000 visiteurs, c’est 1/3 de plus qu’en 2013.


Je voudrais saluer l’implication des agents de Sarlat. En particulier les services techniques et les agents du service communication qui contribuent à l’accueil des touristes tout au long de l’année.


Toute ma reconnaissance à tous les professionnels qui collectent la taxe de séjour, notre capacité à collecter ensemble une taxe de séjour importante : 650 000€ en 2013. Cela nous permet d’être reconnus aussi comme des gens qui font des efforts. Cette capacité d’autonomie nous conditionne dans nos relations avec tous ceux qui sont autour de nous. Je remercie Jean-Fred Droin, Conseiller général du Canton de Sarlat et Président du Comité Départemental du Tourisme d’être là. Nous travaillons de plus en plus en symbiose avec le CDT qui a mis au point une marque Périgord Dordogne.


Le Comité Régional du Tourisme est chargé de distribuer de l’argent que la Région veut mettre à disposition de ceux qui veulent améliorer notamment l’accueil numérique, la qualité et la professionnalisation de l’accueil partout sur le territoire. L’accueil numérique c’est ce qui va nous permettre de répondre à l’Appel à Projets Régional et nous allons faire la démonstration de ce que nous avons déjà fait en termes d’accueil numérique et ce que nous sommes capables de faire pour nous adapter à ce nouveau monde numérisé. Il faut que l’Office de Tourisme soit présent, dans un certain nombre de lieux physiques, sur les tablettes, les smartphones… Nous serons dès lors capables de répondre à toutes les attentes.